L’élaboration de notre Champagne rosé, un rosé de Saignée élaboré à l’ancienne

Posted: septembre 27, 2018 By: Comment: 0

27

Sep

L’élaboration de notre Champagne rosé, un rosé de Saignée élaboré à l’ancienne

A travers cet article nous tenions a vous donner plus de détails sur notre Cuvée Aphrodite, notre rosé de Saignée si particulier !

Pour commencez nous allons allons vous parler des cépages:

Pour élaborer notre rosé de Saignée. Nous utilisons 50% de pinot meunier et 50% de pinot noir. Ces deux cépages nous permettent d’obtenir la robe rose de notre champagne. Puisqu’en effet les raisins noirs à jus blanc sont foulés avec leur peau, donnant alors sa couleur au jus au moment de la macération.
Cette macération permet aussi de développer les aromes (la peau des raisins contient du tanins ce qui permet de donner une note de fruit rouge au jus).

Une grande différence avec les rosés d’assemblages qui sont quant à eux le résultat d’un assemblage, comme l’indique le nom; Un vin rouge AOC Champagne assembler à un vin blanc tranquille avant la mise en bouteille et la prise de bulles. (Bon à Savoir : La champagne est la seule région française autorisée à mélanger vin rouge et vin blanc).

 

Nous avons choisi de travailler sur la méthode ancienne de l’élaboration du rosé de saignée:

Après avoir triés les raisins nous les égrappons. Les grains sont alors dirigés vers des cuves avant d’être foulés aux pieds. Vient ensuite un léger cuvage de 18 à 24 heures afin de laisser macérer. Et enfin l’égouttage, nous conservons uniquement le jus d’égouttage si bien que pour une bouteille nous utilisons 20% de raisins en plus.

 

Retrouvez notre rosé de saignée Millésime 2014 dans le Guide Hachette des Vins 2019 !

 

  • Retour sur les différentes étapes en images : 

L’égrappoir, cette machine permet grâce à son hélice de séparer les grains de la raffle, les raffles sont alors évacué d’un coté et les grains de l’autre :

 

Le piétinage :

 

Afin de garder uniquement le jus et donc se séparer de la peau et des pépins nous versons les cuves dans le pressoir cependant nous ne procédons pas à la presse nous conservons seulement le jus d’égouttage :

AUTHOR

champagne-bacchus

All stories by: champagne-bacchus